Beaumont-de-Pertuis en Luberon
Beaumont-de-Pertuis en Luberon

Beaumont-de-Pertuis en Luberon

Département du Vaucluse

Le site de Beaumont est habité depuis la préhistoire.

C'est au Vème siècle, que pour la première fois ont trouve une mention écrite de ce village qui est appelé « Mont Mars ». Il faisait alors partie des domaines d'Eucher, sénateur de la Narbonnaise.  Puis à ce vocable est substitué celui de Bellus mons qui devient d'usage courant en 1084 lorsque le pape Grégoire VII transmet à l'abbaye Saint-Victor de Marseille le prieuré de Beauvoir situé sur ces terres. La chapelle de Notre-Dame-de-Villevieille (Villa Veteris) se situe sur l'emplacement du village primitif qui fut un temps appelé Beaumont-les-Nobles.

En 1079, le village est fortifié et porte alors le nom de Bellum Montem. C'est à ce moment-là que le noyau principal d'habitation s'est déplacé vers le sud.

Durant la période allant du  XIIème au XVème siècle, de très nombreuses fondations religieuses voient le jour sur son territoire : Notre-Dame-de-Villevieille, Saint-Laurent, Saint-Martin, Saint-Eucher, Saint-Gervais, Saint-Marcel, Notre-Dame de Beauvoir, Saint-Romain. Paradoxalement, la seigneurie est peu peuplée et doit de plus faire face durant la seconde moitié du XIVème siècle aux épidémies de peste et aux compagnies de gens d'armes qui assaillent les villages et les rançonnent. Aussi pour protéger les habitants une nouvelle enceinte fortifiée est construite pour remplacer les remparts du « premier Beaumont » datant du XIème siècle.

En 1541, la couronne de France instaure la viguerie d'Apt et Beaumont fait partie des quarante-quatre « communautés villageoises » qui la composent et devient Beaumont-d'Apt. Après la Révolution, Apt entre dans le département du Vaucluse et entraîne Beaumont dans son sillage.

L’histoire de Beaumont est surtout marquée par plusieurs tremblements de terre importants. Le premier référencé, quoique assez mal connu date de 1509. Un deuxième est recensé en 1708 dont l'épicentre se situé à Manosque. Mais c'est au XIXème siècle qu'eurent lieu trois séismes majeurs : un premier en 1812 qui fut d'une violence inouïe, un deuxième en 1838 et un troisième le 28 septembre 1841.


Depuis la chapelle Sainte Croix, sur la colline, le paysage s´étend à perte de vue, vous offrant ainsi un superbe panorama sur la Montagne de Lure, le Luberon ou bien encore la Sainte Victoire.
Beaumont-de-Pertuis, c´est aussi :
 Les vestiges des remparts
 La chapelle Notre-Dame de Beauvoir
 Les grottes, la chapelle et l´ermitage de St Eucher au sud du village dans une falaise dominant la Durance.
 
 

ADRESSES UTILES :

Mairie de Beaumont de Pertuis
Avenue de Verdun
84120 Beaumont de Pertuis
Tél : 04 90 08 01 05 Fax : 04 90 08 05 51

Office de tourisme intercommunal de la vallée d'Aigues
Le Château - BP 48 - 84240 La Tour d'Aigues
Tel : 04 90 07 50 29 - fax : 04 90 07 35 91

L'album de Beaumont de Pertuis