Dictons du Luberon

Qui a dit que les dictons populaires n'avaient plus de sens au XXIème siècle !
Pourtant, la météo de ces derniers jours nous rappelle qu'au mois d'avril, il ne faut pas se découvrir d'un fil et que celui qui s'allège avant le mois de mai, certainement ne sait ce qu'il fait.

Car même si la température maximale moyenne est d'environ 22°, la température minimale moyenne quant à elle, n'est que de 8 à 9°.

Alors vivement le mois de mai où dans le nord Luberon, on dit qu'on peut s'alléger « un poou maï », un peu plus ; alors que dans le sud Luberon « faï ce que ti plaï », fait ce qu'il te plaît.

Il fait froid, certes, mais comme le ciel est éclatant !

Ce qui fait penser à une vieille chanson enfantine qui rappelle que « s'il n'y avait pas de vent pour chasser les nuages, on attendrait bien longtemps que vienne le beau temps».

Philippe Clin.