Céramique Fidler
ATELIER FIDLER

ATELIER FIDLER

Je suis née le 31 octobre 1956, à Cannes

Depuis l´enfance, j´ai été attirée par les arts, j´ai fait du modelage et travaillé la terre, et emporté avec moi mes carnets de dessins pendant mes voyages quand j´étais étudiante.
Ce sont les visites d´expositions dans les musées des pays où j´ai voyagé, où j´ai puisé mon inspiration, notamment aux Etats-Unis, et plus particulièrement au Mexique, où j´ai séjourné plus de 7 ans.

Le choc culturel est immense, et comme j´avais commencé des études d´Anglais et d´Espagnol, j´ai pu ainsi m´intégrer dans la vie outre-Atlantique, et m´enrichir de ses cultures. Je reviens en Provence, dans le Luberon de ma jeunesse, en 1989, à Roussillon en Provence exactement, et j´intègre l´atelier familial. J´y trouve ma place, et travaille plus sérieusement les arts du feu, la céramique, le décor sur argile et ceci jusqu´en 2001.
 

Mes rencontres avec de grands artistes comme Jean DERVAL, sculpteur et plasticien à Vallauris, Roger CAPRON également, dont le travail de sculpteur m´a donné une forte dynamique pour me pousser à l´atelier, grâce à son travail riche en couleurs, formes, et imagination jubilatoire. J´ai d´ailleurs eu le bonheur et le privilège de partager le même lieu d´exposition que lui avec mon travail de céramique et mes premiers tableaux à OPPEDE, dans le Luberon (au Mourre, demeure de charme) en 2001, il y avait là également les tableaux de mon père Eugène, qui aura eu sa rétrospective picturale à Cabriès, près d´Aix en Provence, dans le château d´Edgar Mélik, en 1999.

Plus dans le passé, j´ai pu aussi connaître le talent d´un grand céramiste et sculpteur sur métal François RATY, qui a laissé une oeuvre riche et variée que l´on a pu admirer le 7 novembre 2006 à Rennes, lors de la vente aux enchères de son fonds d´atelier. Quant à ma « famille » de peintres, elle est plutôt proche de Paul Klee, Matisse, Chagall ou Picasso.

J´ai choisi depuis quelques années d´axer mon travail vers le dessin, l´aquarelle et le collage, sans pour autant abandonner la sculpture ni le travail de l´argile et de l´émail gravé. J´expose en 2003 des petits formats chez le journaliste Jean LACOUTURE à Roussillon.

Plus tard en 2004, J´expose de plus grands tableaux à Mougins au Domaine St Barthélémy, dans le lieu même où mon père avait travaillé comme céramiste avant la guerre. En septembre 2004, j´ai exposé à la galerie « sans titre ni signature », dans le village de Coustellet en Provence.

Puis à deux reprises à l´Atelier Fidler, et à nouveau chez Jean Lacouture en 2006.


Natacha Fidler :
SITE WEB
04 90 04 82 46 - 06 62 23 82 46
0662238246@imode.fr