Une actualité du Luberon

29 Mars 2010 - FABRICE DEBONO PHOTOGRAPHE

Interview de Fabrice Debono : Les vautours au Nikon DS3

Un article de Fabrice Debono dans Nat'Images

Reportage photo de Fabrice Debono pour Nat'Images
Photo de vautour fauve Fabrice Debono
Les vautours fauve photo Fabrice Debono
 

 

Un article de Fabrice Debono dans le magazine Nat'Images

Le magazine Nat Images de ce mois de mars, est le 2ème Numéro de ce bimensuel. Ce magazine fait partie du même groupe que le célèbre magazine Chasseur d Image.

C est la rédaction, qui lassée de refuser de nombreux dossiers à chaque parution de Chasseur d Images, a eu l idée de créer il y a 5 ans un autre magazine dédié à tous les amateurs d images : Photofan. Au fur et à mesure des parutions les dossiers sur les sujets « nature » ont pris de plus en plus de place.

C est alors que la rédaction a pris un nouveau tournant pour son magazine et afin de marquer ce changement, il a été renommé. Nat Images a été pensé pour les passionnés d images et de nature. Les photos publiées sont exclusivement des photos « natures » la flore, la faune, des paysages.

 

 

L'article de Fabrice Debono sur la prise en main du Nikon D3s

Il s agit en fait d un test grandeur nature de prise en main du dernier boîtier Nikon. En effet, la célèbre marque vient de sortir un nouveau boîtier : le D3S qui est un reflex numérique professionnel dernier cri. Ses caractéristiques sont beaucoup plus étendues que tout ce qui s est fait jusqu à aujourd hui une plus grande sensibilité au niveau des Iso, un autofocus plus précis et plus rapide.

Avant sa sortie en France, il avait déjà créé le « buzz » grâce au photographe Vincent Munier et ses photos d ours prises à 4 heures du matin. Tout l intérêt de cet appareil photo est là : prendre des clichés dans des conditions extrêmes météo, lumière. On peut quasiment prendre des photos de nuit ! C est d un grand intérêt pour tous types de reportages. Par exemple, les photos de mariage peuvent être prises sans flash, le rendu est d une grande qualité et les lumières sont conservées. Pour le reportage en situation il permet de tout faire très bien sans trop de points faibles. Il est le boîtier le plus polyvalent à ce jour !

 

 

Photos de vautours de Fabrice Debono prises avec le D3s

Le D3S est sorti en France en novembre 2009, je me le suis procuré dès le mois de décembre et j ai eu envie de surfer sur cette vague, saisir l opportunité de la sortie de ce produit afin d en avoir la primeur et de proposer des reportages.

Le 24/12/09, j ai pris une photo de vautour fauve avec une sensibilité de 12800 Iso qui est la sensibilité maximum et avec une vitesse d obturation très lente 125/s. A ce jour le D3S est le seul boîtier qui permette de travailler avec de telles sensibilités. Le rendu visuel de cette photo était techniquement parfait, le grain était très propre, très net

J ai donc envoyé cette photo à la rédaction du magazine en leur proposant également un reportage sur la prise en main du fameux boîtier. J ai obtenu une réponse de la part du rédacteur en chef début janvier qui me faisait part de son intérêt pour un reportage « Test ». Nous avons alors correspondu par e-mail : proposition de texte, validation de celui-ci et livraison du reportage le 2 février pour la sortie de ce deuxième numéro prévu pour le 1er Mars 2010.

 

Fabrice Debono photographe animalier

Depuis 2 ans c est une collaboration régulière. De nombreux reportages on été fournis, sur les évènements locaux par exemple : La Saint Valentin de Roquemaure, Cheval passion, les aigles de Beaucaire, l Assaut du Château des Baux, le Carnaval de Nice, la fête du citron de Menton etc. J ai également fournis de nombreux reportages photos sur les villes et villages de Provence : Marseille, Avignon, Aix en Provence mais aussi Cassis, Bandol, Sanary sur Mer

L intérêt d une telle collaboration pour moi, a été d être missionné sur certaines villes ou villages avec un cahier des charges (monuments, musées, lieux emblématiques etc.). Ce qui m a permis de redécouvrir ces villes et villages sous un angle nouveau. Le suivi du protocole de Provence Luberon News, m a permis de m exercer au suivi d un cahier des charges bien précis. C est une redécouverte de la ville dans toute sa diversité.

Le suivi d un évènement de grande ampleur tel que Cheval Passion est aussi très intéressant car c est une manifestation à plusieurs facettes, des spectacles, des évènements autour du cheval : marché, vente de chevaux, entrainement etc. Ce qui oblige le photographe à montrer les différents aspects d une manifestation.

 

Fabrice Debono photographe en Luberon

Outre ma collaboration avec Provence Luberon News et les reportages que je leur remets, je travaille aussi sur des reportages de mariage. Cela représente une part financière importante, surtout en été C est un travail intense et intéressant qui demande une attention soutenue afin de pouvoir fixer ces instants de bonheur. L intérêt de ces reportages de mariage est d arriver à briser la routine des photos « bateaux ».

Je propose également chaque printemps et été des stages de photos d oiseaux. Ces stages tournent essentiellement autour des guêpiers : l oiseau mascotte exotique du département et qui attire les amateurs. Ces stages sont très agréables pour moi, car le relationnel est important, on passe une demi-journée ou une journée ensemble, ce qui tisse des liens. Lors de ces stages la pédagogie est essentielle, afin d obtenir des photos d oiseaux, il faut connaître le comportement de l oiseau et savoir se comporter face à celui-ci pour ne pas l effrayer Ces stages se déroulent essentiellement dans le Vaucluse, parfois dans le Gard et un peu dans le département des Bouches du Rhône.

 

 

Fabrice Debono expose ses photos de vautours fauve

Cette année j intègre une agence photographique. Ce qui signifie de nouveaux objectifs, il y a certains sujets sur lesquels ils n ont pas de photos et qui m intéressent. Par exemple : l écologie et tout ce qui tourne autour, construction en bois, construction écologique, sensibilisation des jeunes à l écologie etc. Une fois un sujet traité, j envoie à l agence mes photos, l agence sélectionne ensuite les photos qui ont un intérêt pour eux, je retravaille alors les photos sélectionnées pour une qualité optimisée.

J ai également des projets plus personnels, notamment un reportage sur les Moyens Ducs du Vaucluse que je voudrais photographier en situation extrême (pénombre et nuit) et profiter pour se faire des qualités techniques du fameux boîtier D3S. Je vais également faire un reportage sur un autre oiseau, le rollier d Europe qui est un oiseau très exotique de part son plumage, mais il est aussi très farouche et donc difficile à photographier

Toute l'équipe de Provence Luberon News vous remercie pour cette fructueuse collaboration et vous souhaite bonne chance pour vos projets à venir.