Actualités

Le Parc Naturel Régional du Luberon à l'heure du slow tourisme !

La fédération française des Parcs naturels régioniaux et son réseau portent une stratégie commune pour l’émergence d’un tourisme durable, notamment à travers la charte Européenne du tourisme durable à laquelle adhèrent 27 de ses 51 Parcs.

Dans le cadre d’une rencontre avec Matthias Fekl, Secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger, une délégation de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France composée de Jean-Louis Joseph, président de la Fédération et du Parc du Luberon, de Bernard Clap, président du Parc du Verdon et président de la commission tourisme de la Fédération des Parcs, de Renaud Lagrave, président du Parc des Landes de Gascogne et de Pierre Weick, directeur de la Fédération des Parcs, a remis un dossier complet présentant l’engagement de leur réseau au pôle d’excellence Écotourisme/Slow tourisme. L’existence de ce pôle national d’excellence destiné à promouvoir la destination « France » à l’étranger représente pour les Parcs naturels régionaux de France une opportunité à développer encore les pratiques touristiques en matière d’itinérance et plus largement dans le domaine de l’écotourisme.

Les Parcs souhaitent proposer des actions concrètes pour le renforcement de l’offre écotouristique et apporter leur savoir-faire en participant à la plateforme du slow tourisme et de l’écotourisme.


Enfin, la Fédération et le réseau de 51 Parcs jugent indispensable la mise en place d’un portail web de mise en marché à destination des clientèles étrangères et françaises « slow tourisme/écotourisme » pour tous et souhaitent être les partenaires actifs de la construction de cette plateforme.


Pour Jean-Louis Joseph, « Acteurs majeurs du développement du slow tourisme et de l’écotourisme en France, les Parcs peuvent en constituer la vitrine ».

LN.