Plaine de Bonnieux
Pont coquille passant l'Aiguebrin à Bonnieux

Pour le découvrir, il vous faudra vous « mettre en vacances », arrêter le temps, respirer, vivre au temps présent ! Comment faire autrement du haut de ses remparts, devant un panorama qui englobe les reliefs ronds et verts du Luberon, la fière pointe de notre « montagne », le Mont Ventoux, dont les sommets semblent toujours enneigés, mais c est à cause de la roche blanche de son nez. A vos pieds, la vallée ensoleillée, patchwork de lavandes, de vignes et de cerisiers, et sur les coteaux, juste en face de vous, la découpe d autres villages : LacosteGordesMénerbes

Un des cafés de Bonnieux vous offrira cette vue époustouflante en plus d une boisson rafraîchissante.

Avant la promenade, à pieds de préférence, un peu d histoire :

Au premier siècle, le vaste territoire de Bonnieux était traversé par la voie romaine de Cadix à Milan, avec relais sous Lumières : elle était l une des plus importantes voies d Europe Occidentale !

Jusqu´en 1312, Bonnieux aurait été une Commanderie des Templiers. Vers cette date, la commune devient terre pontificale et demeurera église jusqu´en 1791. Cette appartenance au domaine pontifical en fait une enclave dans les terres du Comte de Provence, et lui donne de ce fait une place à part dans l´histoire de la région.

Bonnieux est à trois étages, reliés soit par un escalier ancien soit par la route qui serpente en boucle.

En bas, à gauche, l église « du bas », la mairie, la poste, la gendarmerie et le garage. A droite, la pharmacie, le boulanger et le boucher-traiteur. La rue est égrainée de boutiques sympathiques, comme dans tout le village; un peu plus bas encore, un grand parking, l école et l imposante « maison du livre » bibliothèque mais aussi cinéma et lieu de spectacles. A Bonnieux, il y a tout. Au centre, un parking où se tient le marché le vendredi. Ah, les marchés de Provence ! Quoiqu il arrive, trouvez le temps d y flâner, d y emmagasiner les parfums et l ambiance joyeuse et conviviale du Luberon. On peut, en plus, y faire de belles emplettes et rencontrer des personnages illustres, faisant simplement leurs courses. Tout respire l air des vacances.

A « l étage » du milieu, la superette et le tabac, et toujours restaurants et boutiques, sans oublier les agences immobilières si vous décidez de rester !

Les villages du Luberon ont souvent deux églises. L ancienne, généralement petite chapelle à l origine, se voit doublée d un lieu de culte plus grand au fur et à mesure de l extension des habitations et des exploitations vers le bas.

L église haute de Bonnieux est construite sur ce qui fut probablement un oppidum romain, peut-être même préhistorique. Ce village fortifié fut en effet habité dès l époque néolithique.

A l origine, ce premier lieu de culte, sans doute dédié à saint Sauveur, n était qu une chapelle. L église paroissiale était située dans la plaine. Ce n est que vers la fin du XIIème siècle que l église haute devint église paroissiale et le resta jusqu au début du XXème siècle. A partir de 1856, la population de Bonnieux s étant déplacée vers le bas, on construisit la nouvelle église. Actuellement l église haute est utilisée surtout pour des cérémonies et tout particulièrement les mariages. On voit alors la porte entièrement fleurie, qui ouvre vers le sud comme souvent en Provence à la période romane, ce qui permettait « d exposer au soleil et de protéger du mistral les fidèles qui s attardaient à l entrée ».

A Bonnieux, se sont créées deux associations qui s occupent activement. L une de la restauration globale et plus particulièrement des cloches de l église qui sonnent encore aujourd hui, grâce à un Bonniolais artiste et amoureux de ses cloches, des musiques spécialement écrites pour elles ! L autre association se dévoue pour la sauvegarde de l orgue, joyau du patrimoine du XVIIIème siécle dont le facteur est l illustre Isnard.

Pour redescendre, prendre le chemin de ronde; son escalier spectaculaire vous mène à l ancienne mairie, au centre du village.

Mais Bonnieux est plus vaste que son village, et les promenades se poursuivent dans les environs, la forêt des cèdres, qui s étend sur 250 hectares et descend jusqu à Oppède, vous offre des promenades plus ou moins longues et escarpées.

Le village de bories vos attend depuis des siècles. Les bories sont des petites constructions en pierres sèches, montées en cône, où logeaient nos ancêtres, vraiment beaucoup plus petits que nous si on en croit la hauteur des portes ! Les bergers du luberon ont continué à s y abriter jusqu au début du siècle.

Le pont Julien, datant du IIème siècle avant Jésus Christ, est toujours mitraillé de photos mais on ne peut plus rouler dessus depuis 2004. Un pont plus jeune lui a été adjoint afin de le préserver. Retraite bien méritée !

Le plateau des Claparèdes en haut de Bonnieux vous mènera en voiture ou à vélo vers Saignon par une route superbe surplombant les champs de lavandes parsemés de bories.

A partir de Bonnieux, très central, vous pourrez visiter tout le Luberon, petit écrin de bonheur préservé au c ur de la Provence, bien que proche de grandes villes, Aix-en-Provence, Avignon, Marseille.

Bon séjour à Bonnieux !