Une actualité du Luberon
Corso Apt 2006

2006 - LE CORSO D'APT TOURNE T-IL LE DOS À LA TRADITION

On serait tenté de le croire en regardant cette photo des « Little Rabbits » , des petits lapins blancs qui ont défilé avec grâce et volupté devant plusieurs milliers de spectateurs sur le « nouveau » circuit, du boulevard Camille Pelletan à la Bouquerie, samedi soir et dimanche après-midi.

Ce qui change c est : un nouveau circuit qui continue de ne pas faire l unanimité, surtout pour les forains et cafetiers du Cours Lauze de Perret ; de nouveaux horaires mieux acceptés, surtout la sortie du samedi soir ; onze groupes de spectacles de rues professionnels pour une seule fanfare traditionnelle ; toujours pas de musique militaire alors que la Légion est si proche ; des sortes de Pom Pom Girls déshabillées qui ont relégué les majorettes au rang des souvenirs .
Nous avons photographié parmi les spectacles de rue les Lucioles de la Lune sur leurs échasses « parade des Lucionits par Luna Tupic », et « la Vache », fanfare-théâtre humoristique, style agri-culturel.

Le Char de S. Fornaro au Corso d´AptMais il y a les chars, pas ces grands chars avec des chevaux ou des ours polaires qui bercèrent notre enfance mais des chars petits et moyens, gais et fleuris, avec toujours des enfants comme figurants et leurs parents qui accompagnent, camera au poignet.

Il y eut huit chars. Quatre réalisés par des « constructeurs » : deux de Réné Colin , le jeune doyen, avec « Au pays de Camargue » et « Campagne de Provence » ; un de Patrice Cavalier, le petit-fils du maître incontesté Raphaël « Pigeonnier du Luberon »; un quatrième enfin , plus style art contemporain, de Silvain Fornaro , qui après avoir caricaturé le pape, ironisé sur le sabre et le goupillon l an dernier et s être fait brocardé dans le bulletin paroissial , a fait en quelque sorte pénitence en présentant « La Bonne mère » de Marseille, quoique, vue sous un certain angle , la dôme eût pu paraître la Koutoubia de Marrakech, preuve que le syncrétisme qui fait le bonheur de la cité phocéenne hante notre subconscient.
Les quatre autres chars proviennent du milieu associatif, pris au sens large. Deux petits chars ont été réalisés par le troisième âge de la maison de retraite de la Madeleine : « Cigales et tambourins » par le foyer-logement Rustin : « Coins champêtre ». Deux chars moyens, presque grands et de belle facture, ont été l uvre du centre social de la Maison Bonhomme « Le Pont d Avignon » et du centre aéré de Bosque dont c était la première apparition avec « Ocres et ocriers du Pays d Apt »

Les chichis réputés de Carbonnel au Corso d´Apt

En somme, cette 123 ème édition fut un joli petit corso qui a attiré beaucoup de monde. Bien entendu, ce ne fut pas la cavalcade d antan, mais le monde change et le corso qui est l expression d une société à un moment donné changé aussi. Disons qu il s adapte. On ne peut pas dire que le Corso tourne le dos à la tradition, il vit avec son temps.

Moi-même qui me complaît parfois dans une nostalgie apto-aptésienne qui consiste à idéaliser le passé des cavalcades, j essaie de m adapter ; la preuve, mon fils aîné qui vit loin du pays m a envoyé un e-mail pour que je lui achète un chichi chez Carbonnel (photo) et que je le congèle, ce que j ai fait sans broncher sachant que cela aurait fait plaisir à mon grand père qui construisait des chars entre les deux guerres.

 

 

Banban, le Président de la Mascarade qui organise le Corso d´Apt

Cela pour dire au Comité de la Mascarade, Banban en tête, son président que nous avons photographié en bonne compagnie sur le rebord de la fontaine de la Bouquerie ( qui coule) de continuer sur sa lancée.

Car Il y a des rumeurs de démission dans l air, parce que . la Mairie, les forains, les commerçants, on ne sais quoi .
Mais ces rumeurs de démission du comité montrent précisément qu une partie de la tradition reste encore bien vivace.

C A

 

Les chars décorés du Corso d´Apt font le bonheur des enfants

Défilé dansant au Corso d´Apt 2006
Spectacle de rue avec des peronnages masqués au Corso d´Apt 2006
Le char représentant la Camargue au Corso d´Apt 06
Musique provenà§ale traditionnelle au Corso d´Apt