Découvertes archéologique au chaux de la Tour entre Lagnes et Robion en Luberon.

Découvertes archéologique au chaux de la Tour entre Lagnes et Robion en Luberon.

Lors de l'aménagement du rond-point dit des chaux de la Tour, à cheval sur les communes de Lagnes et Robion, le Service d’Archéologie du Conseil départemental de Vaucluse a mandaté Patrick De Michèle pour procéder à une surveillance des travaux.

C’est dans le cadre de cette expertise archéologique que plusieurs et très importantes découvertes archéologiques ont été réalisées.

Il s’agit, en premier lieu, de la reconnaissance du tracé d’une portion inédite la voie domitienne, qui en ce lieu emblématique de la Romanité, se caractérisait déjà à l’époque par un important carrefour de routes antiques.

Dans un deuxième temps, il a été mis au jour plusieurs tombes d’époque gallo-romaine couvrant les premier et second siècles de notre ère. Situées dans la partie nord de la via domitia, les substructions d’un mausolée avec son enclos funéraire ainsi que deux tombes ont été reconnues. Ces deux dernières se sont révélées exceptionnelles. En effet, à l’intérieur des coffres en pierre de Ménerbes, constituant les sépultures, des dotations funéraires pouvant être considérées comme un véritable trésor d’une richesse étonnante on était découvertes.

Dans la première tombe, qui est le résultat d’une incinération, une importante série de verrerie, environ 30 pièces différentes, a ainsi pu être récupérée et par la suite restaurée au sein du laboratoire du Service d’Archéologie Départemental.

La deuxième sépulture correspond à une inhumation et s’est avérée être d’une richesse hors du commun. Cette tombe est celle d’un jeune garçon âgé de 3 ou 4 ans. En effet, le contenu des offrandes découvertes à l’intérieur du sarcophage était soigneusement rangé et agencé à l’intérieur d’un petit coffre en bois très certainement décoré d’appliques en tabletterie d’os. Il contenait une magnifique bague en or avec une intaille, un collier composé de petites perles en pâte de verre, et diverses pendeloques dont certaines en ambre. Nous pouvons y reconnaître un petit lapin, un peigne, un symbole phallique, des jetons. De part et d’autre du défunt, une urne et un petit pot en verre étaient disposés à l’intérieur du sarcophage, toujours au milieu de ce dernier, placé à l’ouest un magnifique pot en argent était également présent dans cette dotation soignée.
 


Patrick De Michèle
Docteur en archéologie
demichele-p@vaucluse.fr

Album photo de la découverte archéologique à la Chaux de la Tour
  • le sarcophage lors de sa découverte
  • le sarcophage lors de sa découverte
  • Chaux de la Tour- Le mobilier en cours de stockage
  • Visage soldat (miniature)
  • Trame du tissu oxidé
  • Album photo de la découverte archéologique à la Chaux de la Tour