Courge, coucourde, potiron ou citrouille ?

Courge, coucourde, potiron ou citrouille ?

 

Quel est donc ce drôle de légume qui dès la fin de l'été illumine les champs puis les étals de leur éclatante couleur ?

Même si d'aucun en font toute une histoire... de fantôme ou les transforment en carrosse, ces légumes sont originaires des régions tropicales d'Amérique du Sud et ont été introduits en Europe et en Chine par les Portugais au XVème siècle.

Dans le langage courant, le mot « courge » n'a pas toujours un sens très précis. Ainsi, il désigne de nombreuses espèces de Cucurbitacées, ou plus particulièrement leurs fruits qui sont des péponides, grosses baies contenant de nombreux pépins et à l'épiderme coriace.

Attention cependant au mélange des genres, citrouille et potiron illustrent à eux-seuls le choc des civilisations : la citrouille, championne toute catégorie de l'Amérique du Nord avec une taille souvent impressionnante à la peau lisse et dure d'une belle teinte orangée mais à la chair fade et le potiron, qui règne quasiment en maître en Europe et dont la peau varie du plus bel orange au jaune ou au vert, à la chair parfumée et d'un orange bien vif.

Ainsi vous l'aurez compris, ce que classiquement on appelle citrouille est bien souvent un gros potiron orange ! Et la coucourde dans tout ça ? C'est tout simplement une courge de chez nous, mais ce n'est pas forcément un compliment...

En France, le potiron se cultive essentiellement dans le sud avec plusieurs centaines d'exploitations et la région PACA représente 36 % de la production nationale.

Pauvre en calorie, car composé à 95 % d'eau et véritable concentré de micronutriments, le potiron est un vrai miracle pour les cuisiniers tant les façons de le préparer sont nombreuses que ce soit comme légume ou comme dessert : en soupe, purée, gratin, tarte, tourte ou confiture.

Riche en vitamine A, B, C, potassium et phosphore, le potiron a l’avantage de se conserver durant tout l’hiver, dans un endroit tempéré et sec.

Ses graines sont également utilisées tant en cuisine que pour leurs propriétés anti-inflammatoires et dépuratives ainsi que pour leur action vermifuge.

Alors à vos fourneaux, et si l'on vous traite de courge, inutile que cela vous mette la tête comme une coucourde !

By CLIN