Figuier et figue du Luberon

La Figue en Luberon 

Fraîche, sèche, cuite, pochée, rôtie, dans des plats salés ou incorporée aux pâtisseries, en confiture, en pâte, la figue est à l'honneur dans tout le bassin méditerranéen et cela depuis des millénaires. C'est d'ailleurs le fruit le plus anciennement domestiqué. On en a découvert dans la Vallée du Jourdain datant de 9 400 à 9 200 av. J.C. soit à la même époque que le riz a été domestiqué en Asie, mais 1 000 ans avant le blé, l'orge et les légumineuses.

Dans le livre de la Genèse, le fruit défendu de l'arbre de la connaissance du bien et du mal est assimilé à la pomme dans la tradition chrétienne mais à la figue dans la tradition juive.
Il en existe plus de 150 variétés que l'on classe selon leur couleur. Mais qu'elles soient noires, vertes ou violettes, les figues renferment une étonnante variété de vitamines et minéraux.

Consommée fraîche, la figue est riche en vitamines B1, B5, B6, mais aussi en vitamine B3 et en fibres, qui favorisent le transit intestinal. En fruit sec, elle renferme de la vitamine A, du calcium, du magnésium, du fer alimentaire et du potassium. De plus, elle est très énergétique (250 kcal/100 g) et fait souvent partie des en-cas des sportifs et des randonneurs. Il faut en effet 5 kg de figues fraîches pour faire un kilo de figues sèches.

Si l'on ne voit jamais de fleurs sur un figuier, c'est parce qu'elles sont à l'intérieur des jeunes figues ; mais pour faire des fruits, ces fleurs doivent attendre la visite d'un petit insecte de la famille des guêpes, appelé blastophage.

Les figuiers peuvent être mâles, ils se nomment alors caprifiguiers, femelles ou hermaphrodite. Mais seules les variétés femelles sont cultivées. Celles-ci peuvent être bifères, c'est-à-dire fructifier deux fois par an en juillet et en automne ou unifères, donnant des fruits en septembre et octobre. Les fruits du figuier mâle sont immangeables et ne mûrissent jamais.

Savez-vous que le terme «figue » est apparu seulement au XIIIsiècle et qu'il vient du provençal figo lui-même issu du latin ficus ?
 

Philippe Clin © 2016

 

Album de la Figue

Vous désirez utiliser ces photos pour vos documents PRO, solutions à partir de 10€ !