Loisir en Luberon

LE TRIATHLON, C'EST QUOI?

Ce sport est né d'un pari entre militaires, à la fin des années 1970. Ces derniers ont voulu se confronter en tant que spécialistes de natation, vélo et course à pied, pour voir qui était le plus fort. Pour ne dévaloriser personne, ces militaires ont enchaîné les 3 disciplines, dans leur île de l'archipel d Hawaï : 3,8km de natation en mer, 180km de vélo puis un marathon (42km à pied).

Au départ, tout était dans la démesure. On a nommé les épreuves en fonction de la distance. L'appellation « IronMan » sera réservée aux courses reproduisant les conditions d'origine. On propose ensuite des versions allégées : demi et quart de triathlon voient le jour, puis 1/8e, 1/16e

Le triathlon arrive aux Jeux Olympiques en 2000, sous le format 1,5km 40km 10km.

Un triathlète commence souvent ce sport « pour voir », puis se spécialise et dans ses années « matures » il évolue vers les longues distances pour tenter d'accrocher le graal de l' IronMan et notamment la finale mondiale de la discipline chaque année à Hawaï (en octobre).
Pour aller à Hawaï il faut se qualifier sur une des 25 courses de format IronMan autour de la planète (dont une en France, à Nice, en juin). La qualification se joue au temps par catégorie d'âge.

Le triathlète est le plus souvent un solitaire, parfois qualifié de nombriliste, mais très discipliné dans l'effort. Il a aussi souvent tendance à trop en faire. Il fait attention à tout : minutie et ambition.

Les types d´épreuve :

Type

Natation

Vélo

Course à Pied

Sprint

750m

20km

5km

Courte Distance

1,5km

40km

10km

Longue distance

3km

80km

20km

IronMan

3,8km

180km

42km

Il est indispensable de s'entraîner dans les 3 disciplines régulièrement, mais aussi de travailler les « enchaînements » (passage d'une discipline à l'autre, le plus vite possible, car le chronomètre continu de tourner). C'est en effet le principe de cette épreuve individuelle : le chronomètre est déclenché au départ de la natation, il ne s'arrêtera qu'après le passage de la ligne d arrivée en course à pied (après avoir fait le vélo). Il faut tout faire seul, sans aucune assistance ni aide.

Il faut aussi gérer son effort durant la course : moins de une heure pour un sprint, 4 heures pour un format comme celui du triathlon du Luberon et 8h30 pour un Ironman (temps des meilleurs). L'alimentation est la quatrième discipline, surtout sur les longues distances.
Pour se préparer à une courte distance (c'est aussi la distance dite « olympique » car c'est ce type de course qu' il y a aux JO), s'entraîner 4 fois par semaine (soit 10 heures) est suffisant pour réussir. Les meilleurs font plus de 20h, avec des séances très intenses.

La distance courte s´adresse plutôt pour aux jeunes (22 à 30 ans) quand les très jeunes (17 à 22 ans) pratiquent des formats sprint et les plus âgés (après 30 ans) font des longues distances. Pour les IronMan, 20 heures par semaine est un classique pour espérer passer la ligne d'arrivée en « finisher » (terme consacré pour qui arrive à boucler l'épreuve), 15 heures est un minimum et 30 heures se voit pour les meilleurs.

Le triathlon a une fédération internationale (ITU) et des fédérations nationales (FFTri en France). Des arbitres officiels sont désignés pour faire respecter les règles sur les courses.