L'amandier du Luberon

L'amandier, annonciateur du printemps en Luberon

L'amandier, amygdalus communis de son nom savant, de la famille des rosacées, que l'on appelle amelié ici, ouvre ses fleurs blanches ou rosées annonciatrices du printemps.

Pouvant atteindre 6 à 12 mètres de haut, l'amandier vit généralement plus de 100 ans.

Sensible au froid, l'amandier a besoin de lumière, de soleil et d'air sec. Il se plaît sur les sols calcaires, caillouteux, pauvres en matière organiques, sa seule exigence étant un sol profond et perméable.

On peut le multiplier par semis ou par greffe des amandiers sauvages dont les fruits, amandes amères, sont toxiques et peuvent même s'avérer mortelles à certaines doses car elles contiennent un glycoside cyanogénique qui lors de la consommation se transforme en acide cyanhydrique.

Son bois, de bonne qualité, est utilisé en ébénisterie.

L'amandier a été introduit en Provence au Vème siècle avant J-C.

Le moulin de Salignan, près d'Apt, propose au public un verger conservatoire de 40 variétés anciennes et récentes d'amandiers. Le verger est administré par le parc du Luberon et est en accès libre. Le moulin est visible à partir de la route qui relie Apt à Avignon.

Nous déposerons de nouvelles photos d'amandiers tout au long de la saison. À bientôt !

Voir aussi  l'amande produit du terroir du Luberon 

© By CLIN

 

Album photo de l'amandier du Luberon
  • Fleur d'amandier sauvage du Luberon
  • Fleur d'amandier
  • Fleur d'amandier
  • Moulin de Salignan à Apt en Luberon
  • Fleur d'amandier sauvage du Luberon
  • Fleur d'amandier sauvage du Luberon
  • Fleur d'amandier sauvage du Luberon