Le cyprès de Provence en phytothérapie
Le Cyprès de Provence - Effets et usages médicinaux

LE CYPRÈS DE PROVENCE

Arbre ornemental bien connu dans nos paysages, le cyprès est préconisé en phytothérapie pour soulager les troubles circulatoires et veineux, grâce à la composition de ses cônes, riches en polyphénols. Ses propriétés thérapeutiques sont néanmoins plus étendues.

Histoire et traditions

La  tradition  a  souvent  consacré  le  cyprès  au  culte  des morts  et  à l’ornementation des  cimetières  en  raison de son feuillage sombre et de sa  couleur éternellement verte. Le cyprès est traditionnellement planté par groupe de trois, symbole de la Trinité, ou aligné en haies contre le mistral dans la vallée du Rhône.

Dans l'antiquité, les Grecs soignaient la dysenterie, l'asthme et la toux en administrant des cônes concassés et marinés dans du vin.

Cueillette

En phytothérapie, les parties utilisées sont les fruits récoltés à maturité durant l'hiver. Les fruits du Cyprès, appelés "noix de cyprès" sont des galbules formés par les bractées des inflorescences femelles.

Effets et usages médicinaux

En usage interne, le cyprès est astringent, antihémorragique, vasoconstricteur. C'est un très bon tonique veineux réputé contre les varices, les hémorroïdes, les troubles de la ménopause (métrorragies, bouffées de chaleur, jambes lourdes). Il a une activité œstrogène-like. Son astringence combat la dysenterie, l'incontinence d'urine et tonifie les sphincters.

En usage externe, le cyprès est antiseptique, vulnéraire, veinotonique. La décoction des noix peut s'employer en petit lavement ou en compresses tièdes, contre les hémorroïdes, en lotion contre la couperose, en bain contre les varices et la mauvaise circulation veineuse. Les cônes sont très riches en polyphénols, d'où un effet antiviral sur de nombreux virus, grippe, herpès en particulier.

Contre indication : le cyprès ne doit pas être utilisé par les femmes enceintes, ni par les femmes qui ont eu un cancer hormono-dépendant (cancer du sein, de l'utérus).

Le tour de main de l’herboriste : une bain de pieds qui réduit une transpiration excessive

Faire bouillir 3 poignées de noix dans 3 litres d'eau pendant 15 minutes. Hors du feu, laissez infuser 20 minutes. Filtrez. Lorsque la température est agréable, prendre un bain de pieds pendant 10 minutes.

NB : Ce bain de pieds, sera également utile en cas de jambes lourdes.