Ménerbes en Luberon
Ménerbes en Luberon

MÉNERBES

Département de Vaucluse
Le vieux village de Menerbes s´étend sur un éperon allongé, en forme de vaisseau, comme le notait déjà Nostradamus, avec sa proue et sa poupe. Ménerbes, dont le nom rappelle celui de Minerva, la déesse romaine au casque d´or, fut habité dès le paléolithique supérieur (abri Soubeyras), et le calcolithique (dolmen de la Pichouno, unique en Vaucluse).
A l´époque romaine, plusieurs quartiers situés au bas du village, étaient parsemés de "villae" dont on a retrouvé de nombreux vestiges. Avant les invasions du Vème siècle, l´ermite Castor fonda son monastère de Mananca, et l´on peut voir, de nos jours encore, sa grotte au pied du Luberon.

L´accès de la cité de Ménerbes, truffée de souterrains, s´effectuait par les deux portes Saint Sauveur et Notre-Dame, qui figurent sous forme de deux clefs d´or dans les armoiries de Ménerbes, cité du Comtat Venaissin. L´histoire de Ménerbes est liée au Comtat Venaissin auquel elle fut intégrée dès 1274. A l´ouest, on a une magnifique vue panoramique sur le Luberon et les Monts de Vaucluse, depuis l´ancien cimetière, proche de l´église du XIV ème siècle, richement décorée (primitifs, rétable). L´ancien Hospice et le Beffroi, avec son campanile, égaient la petite placette de l´Hôtel de Ville de Ménerbes.
Un des grands moments de l´histoire de Ménerbes se situe au XVlème siècle, lors des guerres de religion. La ville, enlevée par surprise par les Huguenots à la suite de la trahison d´un prêtre, fut occupée de 1573 à fin 1578, et soutint un siège de quinze mois de la part des troupes catholiques appartenant au Pape et au Roi de France, à un contre dix. Les assiégés sortirent de Ménerbes avec les honneurs de la guerre, tambour battant et bannières déployées. Les Ménerbiens conservent encore aujourd´hui les gros boulets en fonte qui inondèrent le village.

De vieilles demeures, privées pour la plupart, donnent fière allure au vieux Ménerbes : le Castellet ( forteresse reconstruite après les pilonnages catholiques du XVIèmè siècle qu´habita le peintre Nicolas de Stael de 1953 à 1954), la Carmejane (demeure du Général Baron d´Empire de Carmejane qui s´illustra à la bataille de Valmy et au siège de Mayence), l´HôteI de Tingry (où vécut avant la Révolution le comte de Rantzau, qui avait fui le Danemark), la Citadelle (construite après le siège, pour la défense de Ménerbes), la demeure du Général d´Empire Robert, devenue propriété de Picasso. Signalons encore la Tour de l´Horloge, surmontée d´un campanile, la chapelle St Blaise et le monument de Clovis Hugues, homme politique et délicat poète provençal du siècle dernier, né au Moulin de Castellet.TelIe est Ménerbes, où passèrent tant d´hommes illustres, et qui, de nos jours, abrite dans un calme lumineux une pléiade de peintres, de musiciens, d´artistes de théâtre ou de cinéma, d´écrivains, qui s´intègrent à un milieu rural dispersé harmonieusement dans les vieilles fermes du terroir.

Pains, vins et fromages 
Menerbes organise un sympathique marché de pains vins et fromages chaque année aux alentours de Pâques

Les floralies  au mois de mai
Le vide grenier  En octobre
Le marché de la Truffe  Entre Noël et le jour de l´An un grand moment à ne pas manquer autour de la star des gastronomes: la truffe
 

L´Abbaye de Saint-Hilaire à  Ménerbes

L'Abbaye de Saint-Hilaire 
Dans un milieu rural provençal, faisant face au Luberon, cet ancien couvent a été développé vers 1250 à partir d´un site religieux préexistant, pour partie troglodyte, par des Carmes, Ordre mendiant fondé sur les pentes du mont Carmel en Palestine, ayant migré vers 1244 à Marseille, dans la grotte ermitage des Aygalades. Saint-Hilaire est un ensemble architectural atypique qui évoque les formes gothiques tout en conservant un souvenir roman, où les Prieurs successifs ont su maintenir les travaux qui ont accompagné le développement de la communauté monacale en parfaite cohérence avec leur Règle de vie et leur rayonnement local.

 


 

Le jardin de la Maison de la Truffe et du Vin du Luberon.

L'Hôtel d'Astier de Montfaucon 
Ce beau bâtiment appartient à la municipalité depuis 1752. Transformé en hospice au 19éme et en école de garçon au 20ème siècle.
Il a été inscrit en 1996 sur la liste des Monuments Historiques et dédiés aux produits du terroir.
C´est aujourd´hui la Maison de la Truffe et des Vins du Luberon. Salons, jardins, possibilité de séminaires, expositions et cours sur le vin s´y tiennent. C´est également le siège de la Confrérie des vins du Luberon et le Point Tourisme.

 

 

 

La Citadelle est entourée des petites maisons de Ménerbes

La Citadelle 
Construite dans son état actuel après le siège de Ménerbes. Il existait depuis le Moyen Age des fortifications, des habitations et la fameuse tour Cornille qui a été détruite pendant le siège. Son aplomb et la ligne de crête du village ont donné une bonne raison à Nostradamus de décrire Ménerbes "navire dans l´océan des vignes". Les gouverneurs étaient nommés par les Papes jusqu´à la Révolution et l´annexion du Comtat Venaissin par la France en 1793. La Citadelle est une demeure privée et ne se visite pas.

 

 

 

Le Campanile de Ménerbes, place de l´horloge

Le Campanile

Le campanile de Ménerbes surmonte un bâtiment du 15ème siècle, en forme de tour carrée, ayant abrité la mairie jusqu´en 1977.

 

 

 
 

Le Castellet, ancienne forteresse, aujourd´hui demeure privée.

Le Castellet 
La construction originelle était médiévale. Avant poste lors du siège de Ménerbes, le petit château conserve des restes du temps où il était une forteresse. Il permit à ses occupants une étonnante résistance. Cette demeure où vécu Nicolas de Staël, est toujours la propriété de sa famille. Site privé. Ne se visite pas.

 

 

 

Photo image galerie, paysage villages : Menerbes Luberon Provence, musée du Tire-Bouchon

Le Musée du Tire-Bouchon 
Au sein du vignoble de 40 hectares du Domaine de la Citadelle - Plus de 1000 tire-bouchons sont exposés
Modèle de tire-bouchons du 17ème à nos jours - Plusieurs pièces uniques - Ouvert au public depuis 1993
Tél. : 04 90 72 41 58
Fax : 04 90 72 41 59

 

 

Le dolmen de la Pitchoune, l´unique dolmen du Vaucluse

Le dolmen de la Pitchoune 
Peu visible du bord de la D3, mais réel vestige d´une période : 2000 avant J-C. Il fut découvert au 19 eme siècle et identifié en 1850 par l´abbé André. C´est le seul dolmen existant du Vaucluse.

 


ADRESSES UTILES : 

Mairie de Ménerbes, Place de l´Horloge, 84560 Ménerbes - Tel. 04 90 72 22 05
La Poste, Avenue Marcellin Poncet, 84560 Menerbes - Tel : 04 90 72 21 80.


ACCÈS :

En venant de Coustellet par la D900, aux Beaumettes prendre la D103 qui mène directement à Menerbes.

En venant d' Apt par la D900 bifurquer à droite à la hauteur de Goult sur la D106 puis encore à droite sur la D218 jusqu'à Menerbes.

En venant de Cavaillon par la D2, après Robion prendre la D3 jusqu'à Menerbes.

 

 

L'album de Ménerbes
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Ménerbes
  • Ménerbes
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes
  • Village de Ménerbes
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon
  • Village de Ménerbes en Luberon