Un village du Luberon

LA BASTIDE DES JOUDANS

Département du Vaucluse

Né au XIIIème siècle, le village doit son nom à deux chevaliers, frères et propriétaires du castrum alors appelé bastida. Il connut la prospérité du fait de sa position sur l´axe d´une voie de communication reliant Aix en Provence à Forcalquier mais aussi grâce à l´élevage du ver à soie qui permit au XVIIIème siècle d´associer un petit artisanat textile à la culture de la vigne et de l´olivier.

Au XIX ème siècle, l´exode rural et l´industrialisation accélèrent le dépeuplement du terroir, condamné à la culture sèche.

Ce village du Luberon vous propose un grand choix de promenades agréables et faciles.

L´église Notre Dame et le chà¢teau

L'Eglise Notre Dame 
Bâtie au sud de l´agglomération naissante au XIII ème siècle, elle sera modifiée plusieurs fois. On lui adjoindra différentes chapelles et les collatéraux nord puis sud, au fur et mesure de l´accroissement du Bourg.
L´église conserve les traces d´une porte sur la façade méridionale et de deux autres au sud de la nef. Sous les dais latéraux, ajoutés au début du XVIIIème siècle, figurent les bustes reliquaires de Sainte Veneranda, de 1728, et d´un pape.

 

 

 

 

La chapelle Notre Dame de Consolation

La Chapelle Notre Dame de Consolation

La Chapelle Notre Dame de Consolation, petite construction du XVI ème siècle située au carrefour de trois chemins à l´est de l´enceinte, est précédée d´un escalier de quatre marches surmonté d´une croix.


 

 

Le beffroi de la Bastide des Jourdans restauré récemment

Le beffroi

Le beffroi date de la première moitié du XVI ème siècle et abrite trois cloches dont la plus ancienne est de 1613.
Il a été restauré en 2006.

 

 

La Bastide des Jourdans: le Chà¢teau

Le Château
Du premier édifice construit par les Jourdan ne subsistent que les courtines dans la partie basse des murs ouest et nord et une petite tour carrée à l´angle nord-est. Les seigneurs qui leur succédèrent, en 1530, les Coriolis, firent exécuter d´importants travaux d´extension, tels le remaniement de la tour carrée et la construction de la tour ronde à quatre niveaux dans l´angle nord-ouest, sur l´emplacement d´une tour plus ancienne. A la fin du XIX ème siècle, c´est un château abandonné et en ruine qui est racheté par un peintre. On lui doit la restauration et la construction du corps du bâtiment qui s´appuie sur le mur. ( Le château est privé et ne se visite pas.)

 
 

Les remparts entre le chà¢teau et l´église

Les anciens remparts

Depuis son aménagement le long des remparts de la deuxième enceinte, au XIX ème siècle, le Cours constitue la principale voie de traversée du village. On y discerne des vestiges de l´église paroissiale sur un terrain acquis en 1868. La Porte du Fiol est l´un des plus beaux restes de la deuxième enceinte (qui avait été édifiée dans la première moitié du XVI ème siècle); elle conserve quatre corbeaux qui soutenaient une bretèche et les traces d´un double système de fermeture.

 


 

ADRESSES UTILES : 

Mairie de La Bastide des Jourdans - place de la République - 84240 La Bastide des Jourdans - Tel. 04 90 77 81 04

Office de tourisme intercommunal de la vallée d'Aigues - Le Château - BP 48 - 84240 La Tour d'Aigues - Tel : 04 90 07 50 29 - fax : 04 90 07 35 91
Courriel : contact@sourireduluberon.com

L'album de La Bastide des Jourdans